Nicolas Schaller

Nicolas Schaller débute ses méfaits journalistico-critiques au magazine Première en 1999. Neuf ans plus tard, ses collègues se réjouissent d’apprendre qu’il part pour L’Obs où il officie depuis en toute impunité. Son goût pour les milieux clandestins l’amènent à collaborer chaque mois pour le magazine Lui, à fréquenter Le Cercle sur Canal+Cinéma et à passer de la musique dans des lieux sombres quand vient la nuit. Il est le co-auteur d’une monographie sur Martin Scorsese, sobrement intitulée « Martin Scorsese », sortie en 2004 aux éditions Darkstar et qui n’a entraîné aucune plainte de la part du cinéaste.