Eric Neuhoff

A vu Psychose à onze ans à la télévision. Du coup, a dormi ce soir-là par terre dans la chambre de ses parents. A compris très jeune que le cinéma compterait beaucoup dans sa vie. Intuition confirmée en 1972 par l’achat de « La nuit complice », recueil de chroniques signées Jean-Louis Bory. Ajoutez à cela l’écoute chaque dimanche du Masque et la plume. Après, ça a été l’engrenage. On voit aujourd’hui le résultat.